Clinique sans médecin identifiable: méfiance

Un certain nombre de sites internet publicitaires, vantant les mérites de prétendues cliniques, sont des arnaques et profitent de la crédulité de certain(e)s patient(e)s.

Comment les dépister :

- il n’y a habituellement  pas de noms de médecins afin de ne pas risquer de sanctions du Conseil de l’Ordre des Médecins.

- voici quelques exemples, mais la liste n’est pas exhaustive :

  • Site internet « labelesthetique.com »:« la qualité suisse à des prix tunisiens ».Ce site est en lien commercial payant, donc illégal au regard de la Loi Kouchner sur la Chirurgie Esthétique, sur les principaux moteurs de recherche, google en tête. Financé par 3 chirugiens plasticiens anonymes car prudents, avec la vraisemblable participation de la clinique Elysée Montaigne, à Paris, dont les photos illustrent la partie parisienne du site.Lorsqu’on tétéphone, à Lausanne, pour prendre rendez-vous, le secrétaire-actionnaire renvoie à la fiche contact très détaillée afin de décourager les enquêteurs éventuels: les praticiens restent anonymes,  bien que connus de la confrèrie.
  • Centre International d’Esthétique à Aix en Provence, appartenant à un oto-rhino-laryngologiste, et en lien commercial payant illégal sur toutes les interventions esthétiques. 
  • Centre esthétique Boissière, Paris 16ème, cabinet d’un chirurgien plasticien indifférent aux recommandations du Conseil de l’Ordre des Médecins.
  • Site internet  » Dictionnaire de médecine esthétique et de chirurgie esthétique » . Le numéro de téléphone de ce dictionnaire renvoie à la Clinique du Rond Point des Champs Elysées (crpce)dans une logique commerciale opposée à l’éthique médicale. Là aussi aucun nom de chirurgien y opérant...