Calvitie androgénogénétique

description

Une chirurgie totalement invisible grâce aux micro-transplants

La calvitie commune, ou alopécie androgénogénétique, est provoquée par une dérégulation du cycle de pousse du cheveu. Elle se développe dans un premier temps sur certaines zones du cuir chevelu, surtout situées sur le sommet du crânes, et réduit la densité capillaire, pour s’étendre ensuite. Elle touche 70% des hommes.

L’âge auquel surviennent les premières chutes de {ln:cheveux} est capital pour déterminer l’évolution de la calvitie. En effet, si la calvitie débute vers l’âge de 18 ou 20 ans, elle sera plus rapide et complète vers 40 ans. En revanche, si un homme ayant la quarantaine possède encore la moitié de sa chevelure, il ne se dégarnira probablement que progressivement et n’atteindra une calvitie évidente qu’autour de la cinquantaine.

La perte de cheveux n’est cependant plus une fatalité. L’IECEP utilise la technique du micro-transplant qui permet une greffe des cheveux totalement naturelle.

Il est ainsi possible de retrouver une densité capillaire et de combattre la calvitie. Cette microchirurgie se pratique dans des conditions optimales de tant d’un point de vu anesthésique que chirurgical.

partie du corps: 
Techniques d'intervention: 

Ajouter un commentaire

contact

contact

Contactez-nous par email grâce à ce formulaire ou par téléphone au  01 46 05 83 65

Toutes les informations que vous nous communiquerez sont confidentielles et réservées à un usage médical. Elles ne seront communiqués à aucune tierce partie.