Acide hyaluronique

L’ACIDE HYALURONIQUE 

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le derme. Elle a pour rôle d’assurer l’hydratation des tissus. Elle les soutient également.

L’acide hyaluronique se dégrade et se reproduit systématiquement. Avec l’âge le corps produit de moins en moins d’acide hyaluronique, sa quantité et sa qualité diminuent.

A partir de l’âge de 30 ans, parfois même avant en fonction du style de vie, des facteurs génétiques et hormonaux, ce phénomène devient visible au niveau de la peau. Dès 25 ans des ridules apparaissent, puis des rides se forment et enfin des sillons se manifestent. La peau se déshydrate de plus en plus en profondeur.

Depuis plus de 15 ans l’acide hyaluronique a détrôné le collagène et le silicone en médecine esthétique. Il représente une solution durable mais résorbable. Les résultats sont donc réversibles et très naturels.

L’acide hyaluronique utilisé en médecine est reproduit par biosynthèse en laboratoire. Il n’est pas d’origine non animale et ne représente donc pas de spécificité d’espèce. Il n’est pas reconnu comme un corps étranger, ce qui représente une vrai sécurité pour les patients.

On trouve plusieurs utilisations de l’acide hyaluronique en médecine :

En Médecine Esthétique, il sera injecté sous la peau pour combler les rides, les ridules et restaurer les volumes perdus (pommettes vallée des larmes). On l’utilisera en mésothérapie sur le visage, le cou, le décolleté et les mains pour re-hydrater la peau en profondeur.

En Rhumatologie, l’acide hyaluronique aura un rôle de lubrifiant dans les articulations.

En Ophtalmologie, il sera utilisé pour réhydrater l’œil et pour garder l’œil en milieu humide pendant une chirurgie oculaire. 

 

Quelles sont les indications de l’acide hyaluronique en médecine esthétique ?

Différents produits seront utilisés pour répondre aux besoins des patients en fonction des indications à traiter, rides, sillons, dépressions, creux, restauration des volumes. 

Les rides et les ridules pouvant être traités grâce aux injections d’acide hyaluronique

Conséquence de la déshydratation de la peau, des rides et des sillons apparaissent avec le temps. L’acide hyaluronique est indiqué pour combler les rides fines, moyennes et profondes du visage de la femme et de l’homme :

  • Sillons naso-géniens
  • Rides des joues
  • Rides du plissé soleil au niveau de la lèvre blanche, appelées communément les rides du code barre
  • Commissures labiales, petites dépressions au coin des lèvres
  • Plis d’amertumes, plis plus profonds et plus longs au coin des lèvres, responsables du sourire inversé .

La perte des volumes et dépressions pouvant être traités par des injections d’acide hyaluronique

Avec l’âge les volumes du visage changent. En raison de la gravité, les traits du visage ont tendance à s’orienter vers le bas du visage. La graisse du visage fond et se déplace également vers le bas du visage pour donner parfois des bas joues. Le visage se creuse, devient triste et fatigué, parfois même anxieux et sérieux. Un visage jeune est un visage plein, structuré qui accroche la lumière.

Les lèvres sont aussi victimes du temps. Elles ont tendance à se déshydrater, s’affiner et perdre de leur définition.

Grâce aux acides hyaluroniques volumateurs, il est désormais possible de restaurer les volumes perdus aux niveau :

  • des pommettes
  • de la vallée des larmes
  • des cernes
  • des joues
  • du menton
  • des lèvres (volume et définition du contour)

Lorsque les injections ne sont pas réalisées avec excès, les résultats sont très naturels. L’esthétique bien faite ne se voit pas. « Personne ne verra que vous avez fait des injections, mais votre entourage vous trouvera très bonne mine ».

Les injections d’acide hyaluronique peuvent-être complétées par des injections de toxine botulique appelé communément « Botox » pour détendre et défatiguer le haut du visage, ouvrir le regard :

  • front
  • rides de la glabelle ou rides du lion
  • rides de la patte d’oie.

Quelle est la durée d’action des injections d’acide hyaluronique ?

Les acides hyaluroniques de dernière génération offrent une durée de 12 à 18 mois en fonction des produits utilisés. Les acides hyaluroniques « volumateurs » seront les plus durables (18 mois en moyenne).

Plus le traitement sera régulier, plus les résultats seront durables. Nous conseillons aux patients de reprendre rendez-vous très régulièrement, sans attendre que l’intégralité de la correction ait disparu. Les facteurs génétiques, hormonaux et le style de vie des patients auront une influence sur la tenue des injections d’acide hyaluronique : patient fumeur, s’exposant beaucoup au soleil … 

Quelles sont les contre-indications aux injections d’acide hyaluronique ?

Principalement

  • infections au point d’injection
  • fièvre, angine …
  • maladies affectant le système immunitaire (sclérose en plaque, polyarthrite, maladies auto-immunes de la thyroïde …) f
  • emmes enceintes ou allaitant
  • patients hyper allergiques  

Quelles sont les effets indésirables suites aux injections d’acide hyaluronique ?

Les effets indésirables sont très rares, transitoires et de courte durée (environ 1 à 3 jours).

Principalement :

  • hématome au point d’injection (bleus)
  • œdème (gonflement)
  • de très rares réactions inflammatoires ou des granulomes ont été décrits dans la littérature

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique ?

La consultation est un moment très important afin de comprendre la motivation, les besoins et les envies réelles de chaque patient. Votre médecin est là pour vous écouter et développer avec vous un plan de traitements afin de répondre au mieux à vos souhaits.

La séance dure entre 15 et 30 minutes en fonction des zones à traiter. A l’aide d’une fine aiguille, le médecin injectera l’acide hyaluronique dans le derme.

Aujourd’hui les acides hyaluroniques utilisés à l’IECEP contiennent un anesthésiant à base de Lidocaïne. Dans certains cas, le médecin pourra aussi proposer au patient d’appliquer une crème anesthésiante comme de la crème EMLA pour rendre encore plus confortable la séance d’injections.

Les résultats seront immédiats et parfois s’amélioreront lorsque le produit sera bien positionné, c’est-à-dire au bout de 2 à 4 semaines environ.

Le résultat du traitement sera d’autant plus efficace et visible lorsque le médecin aura l’opportunité de traiter une zone entière, composé parfois de 2 à 3 indications si le patient en a besoin. Par exemple la zone de la bouche (ourlet des lèvres, volume des lèvres, commissures des lèvres).

  • Injections
  • Rides et lipostructure
  • Les produits cosmétiques
  • Crème antirides
  • Crème amincissante
  • La cosmétique